investissement locatif home staging

Investir dans le locatif : le Home Staging pour louer facilement son bien

Vous souhaitez investir dans le locatif ? Vous aimeriez proposer un logement bien rénové et décoré à votre futur locataire ? C’est une excellente idée : le remettre au goût du jour va notamment vous permettre d’attirer davantage de candidats à la location, et de le louer plus cher. Pour cela, il n’existe rien de mieux que le Home Staging ! Vous ne savez pas exactement ce que c’est et comment le mettre en pratique ? Ne bougez pas : on va tout vous expliquer !

Investir dans le locatif : utiliser le principe Home Staging

Aujourd’hui, dans certaines zones dites tendues, les candidats ont le choix entre de nombreuses offres de location. Résultat : ils sont de plus en plus exigeants sur les biens. Alors, pour faire face à cette situation, des décorateurs professionnels se sont mis à innover. C’est là qu’ils ont créé le principe du Home Staging. Une technique très intéressante pour ceux qui souhaitent investir dans le locatif puisqu’elle a pour but de valoriser davantage le bien à moindre frais. C’est bien simple : votre logement à louer doit permettre aux locataires potentiels de pouvoir se projeter dedans. Inutile de vous expliquer pourquoi il est rédhibitoire de proposer une décoration obsolète avec un mobilier datant d’une autre époque. Les visiteurs n’auront qu’une envie : partir en courant ! Non : votre bien doit être le plus séduisant possible sans avoir de style trop marqué ! Il faut généralement quelques minutes à un futur locataire pour se décider. C’est peu, quand on y pense !

Investir dans le locatif : mettre en pratique le Home Staging

Grâce au principe du Home Staging, vous pourrez mettre en avant les atouts de votre bien à louer, en jouant notamment sur l’espace et sur la lumière. N’oubliez pas : l’objectif est que le visiteur puisse se projeter au premier coup d’œil dans les lieux !

Des principes simples de décoration à appliquer facilement

La base du Home Staging est de proposer une décoration épurée. Avec des murs blancs, un sol vinyle tout neuf ou un parquet ancien restauré, des meubles sobres, modernes et simples, des espaces rangés, optimisés et propres, vous êtes sur la bonne voie ! Veillez aussi à ne rien personnaliser. Soyez le plus neutre et le plus sobre possible dans votre choix d’aménagement. Il est important de ne rien laisser au hasard. Ainsi, pensez à changer les ampoules, à cacher les fils qui pendent ou qui dépassent, à reboucher les éventuels trous… C’est simple : le logement doit apparaître comme neuf même s’il est vieux !

Un Home Staging réussi est peu coûteux

Vous n’avez pas besoin de casser votre tirelire pour offrir un bien au goût du jour à votre locataire ! D’ailleurs, un Home Staging efficace, c’est faire le mieux avec le moins. Ce qui est très malin quand il s’agit d’investir dans le locatif : moins les travaux de rénovation et la décoration vous coûtent cher, plus vous optimisez votre investissement.

Et voilà, vous savez maintenant pourquoi et comment recourir au Home Staging pour louer plus facilement votre bien. Sachez que chez ImmocitiZ’, nous nous occupons aussi de valoriser votre bien immobilier en y effectuant des travaux et un aménagement spécifique. Vous pensez à investir dans le locatif ? Nous sommes à votre disposition pour répondre à vos questions, n’hésitez pas à nous solliciter !

investir dans l'immobilier locatif

Immobilier locatif : dans quelle surface investir ?

Ca y est, vous êtes prêt à investir dans l’immobilier locatif. Seulement voilà : vous ne savez pas encore quelle surface choisir pour votre premier investissement. Faut-il acheter un studio, un appartement deux pièces ou une surface plus grande ? Quelle est la solution la plus rentable, la moins risquée, la plus fiable dans le temps… ? C’est ce que nous allons voir dans cet article !

Immobilier locatif : investir dans une petite surface

La règlementation sur la surface

Tout d’abord, il faut savoir qu’on ne peut pas investir dans n’importe quelle petite surface. Il existe une règlementation sur le sujet. Certaines limites inférieures ne peuvent pas être dépassées. Ainsi, si vous souhaitez réaliser un investissement locatif dans une petite surface, il faudra veiller à ce que la pièce principale fasse un minimum de 9 m², avec une hauteur sous plafond d’au moins 2,20 m. Le volume habitable du logement devra également faire un minimum de 20 m3. Ces caractéristiques sont définies par le décret n° 2002-120 du 30 janvier 2002. Ben sûr, le bien que vous louez doit être décent. Il doit notamment disposer d’eau potable, d’un coin cuisine, de sanitaires et offrir une solution de chauffage.

Des coûts moins élevés

Cela paraît évident, mais c’est bien de le rappeler : une petite surface coûte moins cher à acquérir et à entretenir. La taxe foncière et les charges de copropriété (calculées selon le nombre de m2) sont également beaucoup plus faibles que pour un logement plus spacieux. La seule différence se trouve au niveau du prix au m2. Plus la surface est petite, plus le prix au m2 est élevé.

Un risque pouvant être réparti

Investir dans une petite surface engage moins de capital et génère aussi moins de dettes. Cela peut donc vous permettre d’investir dans d’autres petites surfaces à côté. Cette technique est idéale pour diminuer ou répartir le risque sur plusieurs biens.

Une rentabilité plus forte

Investir dans une chambre d’étudiant ou un studio est généralement un bon plan en termes de rentabilité. Elle tourne souvent autour de 8% annuel brut, alors qu’une plus grande surface habitable atteint environ 5%. Bien sûr, cela dépend aussi du lieu où l’on choisit d’investir.

Une gestion locative plus lourde

En revanche, les petites surfaces ont l’inconvénient d’avoir une gestion locative plus prenante accompagnée d’un risque plus important de vacance locative. Et cela est tout à fait normal : les chambres d’étudiants et les studios font souvent face à un fort turn-over qui implique des entrées et sorties très fréquentes. Et lorsqu’on ne sait pas le gérer et/ou qu’on n’investit pas dans une zone suffisamment demandée, le risque de vacance locative est réel et peut faire perdre une partie de sa rentabilité. Ce problème peut néanmoins être évité avec l’acquisition d’un studio dans un quartier étudiant ou en faisant appel à une société de gestion locative (un service que nous proposons également chez ImmocitiZ’).

Immobilier locatif : investir dans une grande surface

Des locataires plus stables et plus vigilants

Le grand avantage des plus grands logements, c’est qu’ils offrent plus de stabilité en matière de bail. En effet, ils sont occupés par des couples ou des familles qui n’envisagent pas forcément de déménager tous les ans. Il y a donc beaucoup moins de vacances locatives, un vrai atout pour les investisseurs ! Le risque d’impayé est aussi plus rare (le couple est solidaire dans le paiement des loyers) et les logements sont généralement mieux entretenus par les locataires.

Des coûts plus élevés et une moindre rentabilité

Qui dit plus grande surface, dit forcément plus chère à l’achat mais aussi plus fortement taxée. Les charges de copropriétés deviennent également plus élevées. Résultat ? Les coûts étant plus importants, la rentabilité locative est moindre (de 3 à 4% en moyenne).

En conclusion, si vous souhaitez investir dans l’immobilier locatif rentable mais peu coûteux, le choix de la petite surface est assez évident ! Vous aimeriez vous aussi investir ? Contactez-nous vite, nous serons ravis d’écouter votre projet d’investissement locatif et de vous conseiller.

investir dans locatif avec immocitiz

Investissement locatif : le parcours de l’investisseur chez ImmocitiZ’

Vous pensez à réaliser un investissement locatif prochainement ? Vous vous demandez ce qu’il se passe lorsqu’on fait appel à une société d’investissement locatif ? Alors, vous êtes au bon endroit : nous allons vous expliquer en détail le parcours de l’investisseur chez ImmocitiZ’.

Investissement locatif : le rendez-vous avec ImmocitiZ’

Avant de vous accompagner dans votre investissement locatif, nous avons besoin de cerner de vos attentes à l’occasion d’un rendez-vous. Cela nous permet de définir votre profil et la stratégie d’investissement à mettre en place. Nous pouvons vous accueillir toute la semaine dans nos bureaux parisiens, au 3 rue de Duras, Paris 8e.

Investissement locatif : après le rendez-vous avec ImmocitiZ’

La rencontre avec le courtier

Une fois le rendez-vous passé, vous pourrez contacter notre courtier partenaire afin de valider votre financement. Ce service est offert par la maison. Cette démarche vous permettra de savoir sur quels types de biens vous pouvez vous positionner en tant qu’investisseur.

Le travail du chasseur immobilier

Votre chasseur immobilier se met à chercher le bien idéal, selon votre profil d’investisseur. A ce moment-là, il est important de vérifier régulièrement vos emails : nos opportunités d’investissement partent très vite. Il vaut mieux être réactif ! Vous êtes séduit par l’une des propositions de votre chasseur ? Positionnez-vous dessus et laissez-le faire : il a toutes les clés pour avancer sur le projet d’investissement.

Investissement locatif : quand le projet avec ImmocitiZ’ est validé

Le compromis de vente

Avant le compromis, il ne faut pas oublier de provisionner le montant du séquestre. Il s’agit en fait d’une somme qui reste bloquée chez le notaire et qui vient en déduction du prix de vente. C’est une sorte d’acompte représentant généralement 5% du prix du bien. Si vous financez 100% du projet via un emprunt, vous récupérez cette somme au moment de la signature de l’acte authentique.

À la sortie du compromis, vous devrez recontacter notre courtier partenaire ou votre organisme bancaire afin de valider votre offre de financement. L’objectif derrière ça ? Récupérer rapidement votre attestation de financement qu’il faudra transmettre à votre chasseur. C’est lui qui se chargera ensuite de la transmettre au notaire. Ben sûr, n’oubliez pas de demander un différé de 3 mois pour les travaux de rénovation !

Dix jours avant d’être officiellement propriétaire

Vous devez souscrire une assurance PNO (propriétaire non occupant). Cette assurance a vocation à vous couvrir en cas de dommages dans votre appartement. Le locataire, une fois qu’il aura été trouvé, devra souscrire une assurance habitation. Deux assurances valent mieux qu’une. Et c’est obligatoire aux yeux de la loi ! Ouvrez ensuite un contrat EDF. En effet, lors des travaux de rénovation, nos équipes ont besoin de machines, d’eau chaude pour le café etc. Par la suite, lorsque le locataire sera en place, celui-ci reprendra votre contrat et se chargera de régler sa consommation.

Investissement locatif : une fois propriétaire grâce à ImmocitiZ’

A la sortie de chez le notaire

Vous venez d’entrer dans le clan fermé des investisseurs en immobilier locatif : félicitations à vous ! Lors de la remise des clés chez le notaire, vérifiez bien que vous les avez toutes, notamment celle de la boîte aux lettres. Nous ne chiffrons pas la refonte des clés dans le devis initial. Alors s’il en manque, nous devrons intervenir et vous répercuter le coût de refonte / installation d’une nouvelle serrure. Si ce n’est pas déjà fait, il faudra nous envoyer les devis « CréacitiZ’ » signés ainsi que l’attestation de TVA réduite. C’est très facile à remplir et cela vous fait bénéficier d’un taux de TVA à 10%.

Pendant et après les travaux de rénovation

Une fois le chantier commencé, vous recevrez régulièrement un suivi des travaux par email. À la fin de celui-ci, lorsque l’appartement sera meublé, vous pourrez venir le voir avant sa mise en location. On espère d’avance qu’il vous plaira !

Investissement locatif : la mise en location avec ImmocitiZ’

La commercialisation du bien

En principe, si vous avez bien lu nos dossiers de vente, vous devez savoir que nous préconisons un loyer correspondant à la rentabilité que nous proposons. C’est celui-ci qui sera indiqué pour la commercialisation de votre bien. Pendant plusieurs années, c’était ImmocitiZ’ qui s’occupait de la partie commercialisation. Aujourd’hui, dans un souci de perfection et de productivité, nous avons noué un partenariat avec l’un des acteurs les plus innovants du marché. Ce qui veut dire que l’ensemble du process de location est dématérialisé, simplifié et harmonisé. De la visite du logement à l’étude des dossiers, tout se passe en ligne. Le but est d’atteindre le maximum de candidats potentiels présentant les meilleures garanties possibles. Le but ? S’assurer de louer rapidement et sereinement en évitant les vacances locatives.

La signature du bail avec le locataire

Nous sélectionnons différents candidats à la location et c’est à vous que revient la décision finale. Une fois le locataire idéal trouvé, nous rédigeons le bail et le faisons signer par les parties. Nous occupons de la souscription de GRL, et si vous la souhaitez, nous pouvons réaliser l’état des lieux d’entrée.

La gestion du bien

Pourquoi nous déléguer la gestion de votre bien ? Tout simplement pour garder l’esprit tranquille. Nous nous occupons de la collecte des loyers, du quittancement, de la révision des loyers et des charges, des interventions techniques et bien d’autres choses.

Vous connaissez maintenant le parcours de l’investisseur chez ImmocitiZ’ ! Vous souhaitez en savoir plus sur l’investissement locatif chez ImmocitiZ’ et obtenir un rendez-vous avec notre équipe ? Contactez-nous sans plus attendre… nos nombreux biens rentables vous attendent chez nous !

immeuble de rapport

Investir dans un immeuble de rapport : pourquoi faire ce choix ?

Avez-vous déjà pensé à investir dans un immeuble de rapport ? On parie que non ! Pour la plupart de néo-investisseurs, le premier investissement locatif se fait souvent avec l’achat d’un studio ou d’un petit appartement. Et c’est normal : acquérir ce type de bien est souvent moins coûteux et avec une bonne stratégie, il est possible d’en tirer une rentabilité très correcte. Mais le souci avec le fait d’investir dans un studio, c’est qu’avec le poids du crédit, les revenus nets deviennent réellement intéressants à partir du moment où le bien est totalement autofinancé. Vous n’avez pas envie d’attendre 10, 15 ou 20 ans (soit la fin du crédit) pour récolter les fruits de votre investissement ? Il existe une autre solution : investir dans un immeuble de rapport ! Nous allons vous expliquer pourquoi ce choix peut être très rentable.

Les avantages à investir dans un immeuble de rapport

Investir dans un immeuble de rapport : des prix et une marge de négociation très intéressants

Investir dans un immeuble de rapport, c’est investir dans plusieurs lots en même temps. Ça fonctionne un peu comme n’importe quel produit : plus on en achète, moins c’est cher. Eh oui : les économies d’échelle s’appliquent aussi au monde de l’immobilier. Le prix au m2 par unité est donc souvent plus intéressant. Puis, ce n’est pas tout ! Un bâtiment entier étant plus coûteux qu’un appartement seul, les acheteurs potentiels se bousculent moins, ce qui le rend plus facilement négociable. Vouloir acquérir un immeuble de rapport, c’est être en position de force. Et c’est particulièrement le cas s’il s’agit d’un immeuble à rénover entièrement.

Investir dans un immeuble de rapport : une meilleure rentabilité et un autofinancement plus rapide

Investir dans un immeuble de rapport, c’est posséder plusieurs lots à louer. Et ce sont ces multiples locations qui permettent de l’autofinancer plus rapidement. L’idée derrière cela est celle-ci : plus vous faites travailler une grosse somme d’argent, plus elle peut rapporter vite ! Le crédit se rembourse plus rapidement. Pourquoi les investisseurs choisissent-ils d’investir dans un immeuble de rapport ? Tout simplement parce que qu’ils peuvent percevoir des rendements locatifs plus élevés. Le calcul est rapide : le m2 est plus faible car on achète en gros tout en négociant, les frais sont moins élevés (frais de dossier d’emprunt, assurances, frais de notaire, etc) et certains frais n’existent plus (ceux du syndic). Pourtant, les loyers sont sensiblement les mêmes que ceux des logements voisins. Et quand on rencontre un problème d’impayé, ça ne met pas forcément en danger la pérennité de l’investissement. Autre avantage appréciable : être seul propriétaire d’un bâtiment entier, c’est pouvoir décider de tout soi-même concernant les travaux et l’entretien.

Les inconvénients à investir dans un immeuble de rapport

Investir dans un immeuble de rapport : le risque est plus fort

Investir dans un immeuble de rapport peut s’avérer très technique. Cela veut dire qu’en cas d’erreurs, le risque ne pèse pas que sur un seul appartement mais sur tout l’immeuble. Imaginez qu’un locataire soit insupportable et fasse fuir tous les autres locataires, que les travaux de rénovation du bâtiment soient bien plus importants que prévus, que l’emplacement géographique ne soit pas si bon en fin de compte…Ce sont autant d’éléments qui constituent un risque pour la rentabilité de votre investissement.

Investir dans un immeuble de rapport : un crédit plus difficile à obtenir

Investir dans un immeuble de rapport, c’est se confronter à quelques potentielles difficultés au niveau des crédits immobiliers. Il s’agit d’un premier achat ? Votre crédit risque d’être moins facile à obtenir que pour un studio ou un petit appartement. Le mieux dans ce cas-là, pour se donner toutes les chances de décrocher un prêt pour son immeuble de rapport, c’est de faire appel aux courtiers en ligne.

Investir dans un immeuble de rapport : ça demande beaucoup de temps

Avant d’investir dans un immeuble de rapport, il faut savoir que ça vous demandera du temps. C’est bien normal : vous aurez tout à gérer seul. Les travaux, l’entretien, la gestion des problématiques dans chaque appartement de l’immeuble, les changements de locataires, la gestion des impayés, les tâches administratives, etc. Toutes les tâches à gérer avec un seul appartement se démultiplient avec un bâtiment entier. Néanmoins, si vous avez peur que cela vous prenne trop de temps, vous pouvez toujours passer par une agence de gestion locative.

Vous connaissez maintenant les avantages et les inconvénients à investir dans un immeuble de rapport. Vous avez un projet d’investissement locatif ? N’hésitez pas à nous contacter ! Nous répondrons avec plaisir à toutes vos questions.

investissement locatif paris banlieue

Immobilier locatif : 3 raisons d’investir en banlieue parisienne

Récemment, nous vous parlions des avantages au fait d’investir dans l’immobilier locatif à Paris. Forte demande, loyers importants… l’investissement locatif dans la capitale a déjà séduit de nombreux investisseurs ! Pourtant, question coût d’acquisition, rentabilité et cash-flow, c’est souvent la banlieue qui l’emporte. Vous cherchez à investir mais hésitez entre Paris et sa banlieue ? Alors, vous êtes au bon endroit : nous allons vous donner trois bonnes raisons d’investir en banlieue parisienne pour votre futur investissement locatif.

Immobilier locatif en banlieue parisienne : c’est moins cher à l’achat

Ce n’est pas un scoop : si investir à Paris peut être intéressant pour diverses raisons, ça reste un investissement coûteux. En octobre 2018, le prix moyen dans la capitale dépassait les 9.000 € le M2, rien que ça ! Les bonnes affaires sont donc plus rares (même si on en trouve encore, nos chasseurs immobiliers en sont la preuve vivante). Alors, si vous avez un apport plus restreint, la banlieue peut être une bonne solution. Selon nous, le bon choix, c’est la proche banlieue. Non seulement les biens sont plus abordables mais vous bénéficiez quand même du rayonnement de Paris.

Immobilier locatif en banlieue parisienne : la rentabilité est bonne

Vous préférez la valeur locative à la valeur patrimoniale ? Pour vous la rentabilité est l’indice qui motive le plus un investissement locatif ? Alors, investir en banlieue parisienne est une très bonne option. Le coût d’achat est plus intéressant pour des loyers restent tout de même élevés. Et cela n’est pas étonnant : Paris ne peut loger tous les candidats à la location. D’une part, il n’y a pas assez de logements pour tout le monde, et d’autre part, les tarifs représentent un certain frein… C’est pourquoi la banlieue parisienne reste très attractive et que les loyers suivent. Puis, qui dit attractif, dit aussi fini les problèmes de vacances de logements qui font des trous dans les revenus. En bref, investir dans l’immobilier locatif en banlieue parisienne est un vrai bon plan ! C’est moins cher mais la demande y est presque aussi forte qu’à Paris et les loyers sont loin d’être bas, au contraire.

Immobilier locatif en banlieue parisienne : le potentiel est fort

Les loyers augmentent à Paris ? On a une autre certitude, c’est qu’ils augmentent aussi en proche banlieue ! Et ce sera particulièrement vrai avec l’arrivée du Grand Paris Express (le fameux métro qui reliera les différentes banlieues de Paris entre elles). Ce projet faramineux va donner un sacré coup de boost à toute l’Ile-de-France ! Ce sont en tout 68 nouvelles gares qui seront créées et qui offriront la possibilité aux usagers de voyager en région parisienne… sans passer par Paris ! Ce projet a déjà commencé a faire augmenter les prix à proximité des futures gares. Certains professionnels envisagent même une flambée des prix dans certains coins de banlieue parisienne. Il y a fort à parier qu’il faudra bientôt mettre beaucoup plus d’argent sur la table pour acquérir des biens le long du Grand Paris Express. C’est donc le moment idéal pour investir dans l’immobilier locatif en banlieue parisienne !

Vous connaissez maintenant les trois raisons qui doivent vous pousser à envisager un investissement locatif en banlieue de Paris. Si vous avez un projet, n’hésitez pas à prendre contact avec nous : nous répondrons à toutes vos questions !

investissement locatif professionnels

Investissement locatif : pourquoi faire appel à des professionnels ?

Vous aimeriez réaliser un investissement locatif mais ne savez pas comment vous y prendre ? Vous investissez déjà mais n’avez pas le temps de gérer seul vos investissements ? Il existe aujourd’hui des professionnels dont l’investissement locatif est le cœur de métier. Et c’est notamment le cas d’ImmocitiZ’. Achat de biens, rénovation, conseils juridiques et fiscaux, mise en location… le professionnel de l’investissement locatif peut s’occuper de tout ça à votre place ! Parfait pour vous libérer du temps et vous éviter les faux-pas de l’investisseur débutant ! Découvrez pourquoi il est intelligent de passer par des professionnels comme ImmocitiZ’ pour réaliser vos investissements locatifs.

L’investissement locatif est complexe

L’investissement locatif ne s’improvise pas. Il faut identifier la meilleure stratégie d’investissement, sélectionner un bien rentable, opter pour le bon statut d’imposition, choisir des locataires sérieux… Bref, beaucoup de paramètres entrent en compte lorsqu’on investit dans l’immobilier locatif. Il y a également beaucoup de niches fiscales auxquelles on ne pense pas toujours en tant que débutant. L’avantage de passer par un professionnel de l’investissement locatif, c’est que vous pouvez lui déléguer cette mission complexe qui consiste à réaliser le meilleur investissement.

L’investissement locatif prend beaucoup de temps

Qui dit complexe, dit long ! Entre les visites de logements, la négociation et l’acquisition d’un bien, le choix des prestataires pour la rénovation et le temps des travaux, les tâches administratives et comptables, la mise en location… vous perdez énormément de temps. Et vous en perdez d’autant plus si vous débutez dans le monde de l’investissement locatif. Après tout, c’est normal : vous avez tout à apprendre. Avec le professionnel de l’investissement locatif, fini la perte de temps ! Il s’occupe de tout ça pour vous et en plus, il connait les astuces pour réaliser un investissement rentable.

L’investissement locatif est un métier

Eh oui : l’investissement locatif, c’est un vrai métier. Sélectionner le meilleur investissement est souvent l’œuvre d’experts en la matière. Il est rare d’investir sans se tromper quand on débute. Un bien au dessus du prix du marché, des zones de flou sur la fiscalité, des prestataires de travaux peu scrupuleux, des locataires difficiles à trouver… les faux-pas en matière d’investissement locatif peuvent être nombreux. Alors pour s’éviter quelques déconvenues, le mieux reste de se faire aider par un professionnel dont l’investissement locatif est le métier.

L’investissement locatif avec ImmocitiZ’

Comme vous l’avez compris, l’investissement locatif n’est pas à prendre à la légère. Avec ImmocitiZ’, professionnel de l’investissement meublé et clé en main, vous allez pouvoir investir sereinement dans un logement à forte valeur locative.

Chez nous, pas de place au hasard ! Le projet de chaque investisseur est étudié avec le plus grand soin, en fonction de ses objectifs et de ses apports financiers. Nos chasseurs immobiliers dénichent tous les jours des perles rares, à de très bons prix. Les biens que nous proposons à nos investisseurs sont ensuite rénovés entièrement et meublés pour renforcer leur valeur locative et donc, leur rentabilité. Mais ce n’est pas tout ! ImmocitiZ’ gère aussi la mise en location et la gestion locative quotidienne. En résumé : faire appel à nous, c’est faire le choix d’un investissement locatif meublé sans perte de temps, totalement maîtrisé et qui rapporte chaque mois.

Vous savez maintenant pourquoi il est intelligent de déléguer votre investissement locatif à des professionnels. N’hésitez pas à nous contacter pour nous parler de votre projet ! Pour découvrir nos réalisations, en images et en chiffres, rendez-vous ici !

investissement locatif LMNP

Investissement locatif : tout sur le statut LMNP

Vous souhaitez réaliser un investissement locatif qui vous génère un complément de revenus ? Vous aimeriez bénéficier d’avantages en termes de fiscalité et de gestion ? Alors, le statut LMNP (Location Meublée Non Professionnelle) est fait pour vous. Voici tout ce qu’il faut savoir !

Investissement locatif : qu’est ce que la LMNP ?

La LMNP permet de réaliser un investissement locatif meublé, notamment dans le but de préparer sa retraite ou de se constituer un patrimoine. Le statut LMNP permet au propriétaire-bailleur de bénéficier d’un cadre fiscal simple et avantageux, tout en percevant des revenus locatifs moins imposés. C’est parmi l’une des plus vieilles niches fiscales qui existent en France.

Investissement locatif : quelles sont les conditions de la LMNP ?

Un investissement locatif sous statut LMNP doit respecter quelques conditions pour être valable. Tout d’abord, il convient d’investir dans un logement meublé ou à meubler. La liste du mobilier qui doit figurer dans le logement est fixé par décret. La location peut être saisonnière ou permanente (cf bail mobilité, loi ELAN). Cet investissement locatif ne doit pas générer plus de 23 000€ de revenus locatifs ou bien 50% de ses revenus globaux. Pour pouvoir profiter de la LMNP, vous ne devez pas non plus être inscrit au registre du commerce et des sociétés (RCS) en tant que loueur de meublés professionnel (LMP).

Investissement locatif : quels sont les avantages de la LMNP ?

La LMNP s’adresse au plus grand nombre

La LMNP est un statut fiscal ouvert à tous les contribuables domiciliés en France. En effet car, les prix d’acquisition d’une LMNP sont souvent à la portée du plus grand nombre. Les locations meublées concernent en général les petites surfaces, de type studio par exemple. Il est tout à fait possible d’investir un studio rentable, en ayant recours au prêt bancaire et en ne déboursant pas plus de 10 000 € lors de l’acquisition.

La LMNP offre des revenus peu fiscalisés

La LMNP vous permet de profiter d’un certain nombre d’avantages fiscaux. Mais ces avantages ne seront pas les mêmes en fonction du régime d’imposition choisi. Avec le régime micro bic, les revenus générés par la LMNP bénéficient d’un abattement forfaitaire de 50% appliqué directement. Avec le régime au réél, vous pouvez déduire les charges liées au bien (frais d’acquistion, charges locatives, taxe foncière…) ainsi que les amortissements compatables sur les valeurs mobilières et immobilières. A noter que ces avantages fiscaux permettent d’améliorer très nettement la rentabilité de son investissement locatif.

La LMNP permet des facilités de gestion

Le statut LMNP est assez simple à gérer. Le bail pour une location meublée est également moins contraignant que celui d’une location nue. La LMNP permet de profiter d’un bail écourté (bail étudiant de 9 mois, par exemple) ce qui permet d’arrêter plus facilement la location avec un occupant négligeant ou posant problème.

Vous en savez maintenant davantage sur la LMNP. En résumé, opter pour ce statut offre une belle opportunité de se créer des revenus complémentaires (avec la part des revenus non imposables). Il est idéal pour préparer sa retraite sereinement. Investir dans une location meublée permet également de se constituer un patrimoine, en plus des compléments de revenus. Si la revente n’est pas un but dans l’investissement locatif, elle est tout de même à prendre en compte. Vous avez besoin de plus de renseignements sur le statut LMNP ou de vous faire accompagner ? Chez ImmocitiZ’, nous sommes à votre entière disposition !

neuf ou ancien

Immobilier locatif : faut-il investir dans le neuf ou dans l’ancien ?

Ca y est : vous vous êtes décidé à franchir le pas, en investissant dans l’immobilier locatif. Seulement voilà, vous hésitez encore entre investir dans le neuf ou dans l’ancien. Voici les principaux avantages de chaque investissement.

Immobilier locatif : les avantages à investir dans le neuf

Investir dans le neuf : une fiscalité intéressante

Les frais de notaire pour l’acquisition d’un bien neuf sont moins élevés (seulement 2 à 3% pour un bien neuf contre 6 à 8% pour un bien ancien). Il est aussi possible de se faire exonérer totalement de la taxe foncière, et ce pendant 2 ans, en respectant certains critères d’éligibilité. Sur le plan fiscal, investir dans le neuf est souvent très intéressant.

Investir dans le neuf : des factures plus légères

Grâce à l’entrée en vigueur de la norme RT2012, les charges liées aux dépenses énergétiques vont réduire de façon significative et sur le long terme. Mais ce n’est pas tout : dans le neuf, vous avez aussi moins de chances de rencontrer de grosses déconvenues (murs fissurés, vices cachés, etc). Les garanties immobilières et décennales (10 ans) vous protègent dans l’immobilier neuf, ce qui n’est pas le cas dans l’ancien.

Investir dans le neuf : un confort qui attire les locataires

Lors de la mise en location, le bien neuf vous octroiera une longueur d’avance par rapport aux autres biens du secteur géographique. Et vous savez quoi ? Parce que les qualités de prestations offertes par l’immobilier locatif neuf séduira bien plus les locataires. Avec le neuf, les locataires savent qu’ils n’auront aucun problème lié à la vétusté de l’appartement, que leurs factures d’énergie seront réduites… Et puis, un autre point important : un appartement neuf répond aux exigences en termes d’accès handicapé.

Immobilier locatif : les avantages à investir dans l’ancien

Investir dans l’ancien : des emplacements de choix

En règle générale, les biens anciens se situent dans les secteurs géographiques où la demande est toujours forte. C’est par exemple le cas des centres-villes. Investir dans l’ancien, c’est aussi s’assurer du fait que son bien prendra de la valeur avec le temps, en particulier s’il a subi des travaux de rénovation et qu’il est meublé.

Investir dans l’ancien : des niches fiscales très intéressantes

Quand on investit dans l’ancien, on profite de dispositifs fiscaux avantageux comme le Pinel ancien, le prêt à taux zéro ou encore le régime Malraux. Par exemple, pour profiter du Pinel ancien, il est indispensable d’acheter un bien inhabitable, pour y faire des travaux de rénovation en vue de le louer dans un état proche du neuf.

Investir dans l’ancien : un coût d’acquisition plus faible

Dans l’ancien, les prix moyens au m2 peuvent être moins élevés de 20 % à 30 % par rapport au neuf. Et même en tenant compte des 6 à 8% de frais de notaire (contre seulement 2 à 3% dans l’immobilier neuf), l’ancien reste souvent une meilleure affaire ! Mais ce n’est pas tout : l’immobilier ancien est souvent plus facile à négocier, surtout lorsqu’il y a beaucoup de travaux à prévoir.

Investir dans l’ancien : des loyers élevés

Alors que le coût d’acquisition est plus faible dans l’ancien que dans le neuf, les loyers dans l’ancien restent sensiblement les mêmes que dans le neuf, ou légèrement inférieurs. Ce qui veut dire une chose : que la rentabilité est généralement bien meilleure !

Comme vous le constatez, même si le neuf comporte son lot d’avantages, c’est néanmoins l’ancien qui l’emporte nettement ! Investir dans l’ancien est simplement plus rentable. Vous souhaitez en savoir plus ? N’hésitez pas à nous contacter pour nous parler de votre projet.

investissement locatif pret ou cash

Investissement locatif : faut-il acheter cash ou prendre un prêt ?

Vous avez de l’argent de côté ? Vous pouvez être tenté d’acheter cash un appartement dans le cadre d’un investissement locatif. Et on comprend pourquoi : payer cash permet de s’éviter la procédure d’obtention du crédit bancaire et surtout… les dettes ! Car, financer son bien comptant est l’unique moyen de toucher 100% de ses loyers sans devoir rembourser de crédit. Néanmoins, même si cette solution peut être envisageable, ce n’est pas forcément celle qu’on vous conseille de privilégier. Voici pourquoi.

Investissement locatif : tout est question de stratégie

Lorsqu’on souhaite réaliser un investissement locatif, on cherche à optimiser son taux de rentabilité. Et forcément, ça passe par le mode de financement de son projet ! Faut-il investir tout son capital ou au contraire faire un emprunt ? Pour choisir, il convient d’étudier au préalable les avantages et les inconvénients de chaque stratégie. En faisant les calculs, vous pourrez définir la répartition entre le montant du crédit et la part de cash à investir dans le bien. Cependant, vous verrez que le choix le plus astucieux est souvent celui 10/90 : 10% d’épargne contre 90% de crédit.

Investissement locatif : l’intérêt du prêt immobilier

Profitez de l’effet de levier

Les taux d’emprunt étant très bas, il est très malin de réaliser son investissement locatif en passant par la case crédit immobilier. Emprunter de l’argent à la banque vous aidera à investir jusqu’à dix fois plus que si vous investissez votre seule épargne. Cela s’appelle « l’effet de levier ».

Déduisez vos frais de prêt immobilier

Les impôts sont calculés sur le revenu locatif net. Il se calcule comme ceci : revenu brut (somme des loyers perçus) moins les différents frais déductibles. Le crédit est considéré comme un coût additionnel. En optant pour le prêt immobilier, vous allez pouvoir déduire ces frais de votre imposition ! C’est le régime au réel qui vous permet d’effectuer ces déductions. Ainsi, en ayant recours au prêt immobilier pour réaliser un investissement locatif, vous augmenterez la rentabilité de votre bien ! C’est surtout vrai si vous y effectuez des travaux de rénovation : ils seront eux-aussi déductibles et vous permettront de faire augmenter le prix du loyer.

Négociez plus facilement

Vous n’avez pas de CDI, êtes entrepreneur ? Sachez que garder du cash à la banque vous aidera à négocier plus facilement un ou plusieurs prêts immobiliers. En effet, votre épargne vous donne plus de crédibilité et montre au banquier que vous êtes à l’aise avec votre gestion budgétaire personnelle. Puis, le banquier est malin : il se dit que s’il vous accorde un emprunt, vous placerez peut-être votre épargne chez lui.

Divisez les investissements

L’avantage de posséder plusieurs dizaines de milliers d’euros en cash permet de réaliser plusieurs investissements. D’une part ça permet de réduire le risque, d’autre part, ça vous rapportera bien plus sur la durée. Avoir plusieurs appartements vous permettra de percevoir plusieurs rentes chaque mois. Notre conseil : mettez le minimum d’apport pour chaque investissement locatif et faites en sorte de générer le plus de cash-flow possible (déductions fiscales, biens attractifs avec montant des loyers déterminés en conséquence, etc). Après cela, si vous êtes toujours phobique des prêts immobiliers, vous pouvez imaginer un autre montage financier. Si vous mettez par exemple 50% de votre épargne disponible sur un bien et 50% sur un autre, vous réduirez considérablement les frais liés à l’emprunt et générerez un cash-flow intéressant immédiatement. Après, c’est à vous de voir en fonction de vos objectifs.

Vous savez maintenant pourquoi le recours au prêt immobilier est plus qu’intelligent dans l’investissement locatif. Attention cependant, il ne suffit pas de recourir à l’emprunt pour obtenir une bonne rentabilité : il faut aussi savoir faire des investissements rentables… et ça, c’est notre métier ! N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.

immobilier ancien locatif travaux de rénovation

Immobilier locatif ancien : pourquoi remettre le bien au goût du jour ?

Vous pensez à investir dans l’immobilier locatif ancien ? Vous vous demandez s’il est utile de réaliser des travaux de rénovation ? Vous ne savez pas s’il est rentable d’y effectuer des travaux avant de le louer ? Ca tombe bien que vous vous posiez toutes ces questions : on a les réponses qu’il vous manque ! Découvrez pourquoi il est astucieux de remettre un bien au goût du jour quand on investit dans l’immobilier locatif ancien.

Immobilier locatif ancien : la rénovation améliore la rentabilité

Eh oui : ça peut vous paraître étrange, mais investir dans des travaux de rénovation peut faire augmenter de façon significative la rentabilité de votre investissement. Il faut néanmoins réunir quelques conditions supplémentaires pour que le jeu en vaille la chandelle : le prix d’achat doit aussi être le plus bas possible et le logement très bien situé.

Des travaux de rénovation peu coûteux

Vous pensez que rénover un appartement coûte cher ? Pas forcément. Pour quelques milliers d’euros ou une dizaine de milliers d’euros, on peut avoir un studio ou encore un T2 complètement remis au goût du jour. Si vous vous y connaissez en travaux, c’est surtout là que vous ferez des économies. Passer par une entreprise vous coûtera forcément plus cher, mais c’est l’assurance de travaux bien réalisés, si vous choisissez le bon prestataire bien sûr. N’hésitez pas à lire notre article sur le sujet. Ensuite, il est possible de trouver des peintures, des revêtements de sol en vinyle ou PVC et du mobilier pour un excellent rapport qualité / prix. Vous n’avez pas besoin de faire compliqué. Et si vous avez peur de faire des mauvais choix en matière de décoration, le mieux reste d’appliquer les principes du home staging !

Une non-fiscalisation à la clé

Il y a plusieurs choses à savoir ici. D’une part, quand on achète un bien très dégradé, à la limite de l’habitable, on peut bénéficier du dispositif PINEL ancien ou profitez des avantages du statut LMNP. D’autre part, en choisissant le bon statut d’imposition, il est possible de déduire les frais de rénovation ou de les amortir en statut LMNP. Par ailleurs, cet avantage fiscal s’étend également à toutes les dépenses que vous ferez en lien avec votre investissement locatif.

Un loyer plus facile à augmenter

Par rapport aux gains que vous pourrez faire en termes de loyers, les dépenses que vous aurez faites seront vite amorties. Un locataire a toujours moins de mal à payer une centaine d’euros de plus un logement qu’il juge parfait qu’un logement vétuste et démodé. On ne vous reprochera pas d’être légèrement au dessus des prix du marché si votre logement est plus beau que les autres pour le même secteur.

Une demande plus forte

En rénovant un appartement avec les principes du home staging, tous les potentiels locataires arriveront à se projeter dedans. La demande pour votre logement sera donc plus forte que pour les logements des propriétaires-bailleurs voisins.

Un turn-over moins fréquent

Quand un locataire se sent bien chez lui, il a rarement envie de quitter son logement. Sauf pour des raisons pratiques. Plus votre logement sera cosy et agréable à vivre, moins vous aurez de turn-over entre les locataires. Un fort turn-over n’est pas toujours une bonne chose question rentabilité puisqu’il peut y avoir de courtes périodes d’inoccupation entre les changements de locataires.

Un entretien plus simple après la rénovation

Quand on rénove un appartement, l’objectif est la remise à neuf. Car, non seulement cela permet d’attirer les locataires mais en plus, l’entretien est ensuite beaucoup plus facile. Il y a également moins de pannes d’appareils électriques et de problèmes liés à la vétusté pendant son occupation. En bref, faire une rénovation importante en changeant tout ce qui doit être changé permet de s’éviter des pertes de temps et d’argent dans le futur.

Vous savez maintenant pourquoi il est astucieux de réaliser des travaux de rénovation avant de mettre en location votre logement. Chez ImmocitiZ’, nous pouvons aussi gérer pour vous les travaux de rénovation après l’acquisition du bien. Nous travaillons avec des professionnels aguerris et utilisons quelques techniques de remise à neuf qui permettent de réaliser des économies. Si vous avez des questions concernant l’investissement dans l’immobilier locatif ancien et sur nos prestations, n’hésitez pas à nous contacter. Nous répondrons avec plaisir à toutes vos questions.