investisseur débutant erreurs

Investissement locatif : les 5 grandes erreurs de l‘investisseur débutant

Débuter dans l’immobilier locatif n’est pas si simple qu’il n’y paraît. Surtout lorsqu’on investit dans son coin, sans être accompagné par des personnes chevronnées voire des professionnels de l’investissement locatif clé en main. En effet, investir seul sans formation ni accompagnement, c’est se confronter à un univers encore inconnu. C’est aussi ignorer son profil d’investisseur et les meilleures stratégies pour maximiser la rentabilité de son investissement immobilier. Vous souhaitez connaître les 5 plus grandes erreurs de l’investisseur débutant ? Voici celles que nous avons identifiées.

Ignorer son profil d’investisseur lors du lancement

L’une des pires erreurs lorsqu’on se lance dans l’investissement locatif, c’est de ne pas connaître son profil d’investisseur. En bref, vous achetez pour louer mais sans avoir de réelle stratégie derrière ! Pourtant, il est indispensable de définir des objectifs clairs avant d’investir, notamment en se posant les bonnes questions. Quel est mon patrimoine actuel, mon épargne ? Quels sont mes projets personnels et professionnels ? Est-ce que je recherche un investissement sécuritaire ou plus à risque ? Est-ce je priorise l’aspect patrimonial ou le rendement ? Toutes les réponses à ces questions vont vous permettre de définir votre profil d’investisseur. Le bien, la ville, la stratégie locative, le type de prêt, la fiscalité… tous les choix que vous ferez dans le cadre de votre projet d’investissement locatif auront alors un sens par rapport à vos objectifs.

Ne pas s’être bien renseigné sur la fiscalité

Qui ne s’est pas déjà arraché les cheveux en se penchant sur la fiscalité immobilière et foncière ? Car avec tous les dispositifs qui existent, il y a de quoi se perdre et faire des mauvais choix. Voilà pourquoi il est nécessaire de bien comprendre la fiscalité liée aux investissements locatifs et ses enjeux avant de se lancer. Pour mieux cerner de quoi il s’agit, n’hésitez pas à consulter notre article sur les dispositifs fiscaux en vigueur actuellement.

Négliger les travaux et l’aménagement du bien

Beaucoup d’investisseurs négligent la rénovation et l’aménagement de leur location… et pas seulement les débutants ! Ils pensent gagner du temps et de l’argent mais c’est une erreur : un bien mal rénové vous demandera de réintervenir et s’il est d’un goût douteux ou dépassé, vos locataires auront du mal à s’y projeter dans la durée. En bref, vous n’avez aucun intérêt à bâcler cette partie-là, à moins d’aimer les frais imprévus et les vacances locatives ! Si vous souhaitez vraiment économiser du temps et de l’argent (être plus rentable, donc), faites les choses correctement dès le début. Voici quelques règles d’or : missionnez le bon prestataire pour vos travaux, rénovez à neuf, aménagez dans un style assez neutre mais tendance et surtout, entretenez le bien pour le conserver du mieux possible !

Acheter trop vite ou laisser passer une affaire en or

En matière d’immobilier locatif, le bien que vous achetez est le point de croix de votre projet. Acheter trop vite un logement, parce qu’il vous paraît idéal pour du locatif, peut vous faire omettre certains détails. Avez-vous bien conscience de tous les frais de rénovation qui vont s’ajouter ? Êtes-vous vraiment sûr que son emplacement va générer une forte demande locative ? Avant de faire une offre d’achat, posez le maximum de questions sur le bien : par exemple, demandez s’il y a des projets en cours ou futurs avec le syndic, analysez le quartier, demandez-vous si ce bien matche vraiment avec vos objectifs… Attention également à la situation inverse. Si vous avez le sentiment que ce bien est parfait mais que vous tardez à vous positionner ou négociez férocement, vous risquez de perdre une belle opportunité. En d’autres termes, pesez bien le pour et le contre à chaque visite, et réfléchissez bien !

Se lancer tête baissée dans l’immobilier locatif

Il ne suffit pas d’avoir entendu des amis parler de leurs investissements, pour prétendre s’y connaître réellement. Non, il faut que vous soyez dans une démarche où vous cherchez à définir votre profil d’investisseur et à recueillir le maximum de conseils sur le sujet. En résumé, ne restez pas dans votre coin avec ce que vous pensez comprendre de l’immobilier locatif. Échangez avec des investisseurs chevronnés, participez à des conférences, lisez des articles, regardez des vidéos Youtube, prenez contact avec des spécialistes de l’investissement locatif… Car vous verrez qu’investir tête baissée reste le meilleur moyen de se tromper !

Vous connaissez maintenant les principales erreurs de l’investisseur débutant. Vous souhaitez les éviter au maximum ? N’hésitez pas à vous faire accompagner par un professionnel de l’investissement locatif. Chez ImmocitiZ’, nous nous occupons de la recherche du bien, des travaux de rénovation, de l’aménagement et même de la gestion locative ! N’hésitez pas contacter notre équipe, nous serons ravis de vous donner des conseils pour votre futur projet d’immobilier locatif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Call Now Button