courte durée saisonnier local commercial

Location saisonnière : opter pour un local commercial

Un local commercial pour de la location saisonnière ou courte durée ? Il fallait y penser ! Rappelons brièvement la situation. Aujourd’hui, le boom des plateformes de réservation donne clairement l’avantage à la location saisonnière. Et les propriétaires et investisseurs, désireux d’optimiser leurs placements, l’ont bien compris… Cependant, ce n’est pas sans poser souci à certaines villes françaises qui ont choisi d’encadrer cette pratique. Le but ? Lutter contre la pénurie de logements disponibles pour la location longue durée. C’est là que l’option du local commercial peut s’avérer intéressante si vous vous dirigez vers la location de courte durée. Voici tout ce que vous devez savoir sur l’encadrement des locations saisonnières et sur le choix du local commercial pour son investissement locatif.

Location saisonnière : un encadrement dans certaines villes

Depuis le 1er décembre 2017, si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier à Paris, Lyon, Bordeaux, Marseille ou dans une autre ville de plus de 200 000 habitants, certaines règles sont à respecter concernant la location saisonnière. Ainsi, vous ne pouvez pas louer votre bien plus de 120 jours, s’il s’agit de votre résidence principale, et pas plus de 90 jours consécutifs pour un seul locataire dans votre résidence secondaire.

Néanmoins, il est possible de contourner cette restriction en investissant directement dans un local commercial. Cela permet de pouvoir louer en saisonnier à l’année, soit 365 jours par an sans devoir des comptes à sa commune ou aux plateformes de réservation.

Location saisonnière : investir dans un local commercial

Le local commercial pour louer en saisonnier toute l’année

Par définition, un local commercial est un bien dans lequel est installé une activité commerciale, associé à l’exploitation d’un fond de commerce. Indépendante, l’activité commerciale peut être exercée soit par une personne physique ou une société.

Dans le cas de la location saisonnière ou courte durée, l’usage d’un local commercial est pertinent. En effet, cette activité indépendante correspond bien à une prestation de service et implique d’ailleurs la réception de clientèle : les locataires.

Attention cependant, veillez à bien vérifier que le Règlement de Copropriété (RCP) mentionne bien la commercialité du lot avant d’investir dans le local commercial qui vous intéresse ! Si vous achetez et que, finalement, vous ne pouvez pas le louer, vous aurez perdu votre temps… et peut-être une partie de votre argent !

Les caractéristiques des locaux commerciaux

Le plus souvent, le local commercial présente des caractéristiques bien précises. Il est généralement situé en rez-de-chaussée ou au premier étage (avec un peu de chance). Cette première caractéristique rassure les locataires qui n’ont pas envie d’avoir à monter 5 étages dans un immeuble sans ascenseur. Côté optimisation, il faut savoir qu’il arrive que les locaux disposent d’une certaine hauteur sous plafond, qui offre la possibilité de créer une mezzanine ou encore une partie dite « souplex » qui permet d’agencer un coin nuit supplémentaire.

Pour votre information, les prix à l’achat d’un local commercial est globalement identique à celui d’un bien classique. Et question fiscalité, celle qui s’applique aux locaux commerciaux exploités en courte durée est également la même que celle de la LMNP.

Une meilleure optimisation de l’espace en local commercial

En choisissant le bon local commercial, il vous sera possible d’optimiser l’agencement intérieur. L’intérêt de l’opération ? Pouvoir proposer davantage de couchages, grâce à l’installation d’une mezzanine, d’un canapé-lit ou bien d’un coin nuit supplémentaire. Cela vous permettra de gagner en visibilité sur les plateformes de réservation, et d’avoir un prix à la nuitée plus élevé. Le rendement de votre investissement locatif sur de la courte durée sera ainsi bien meilleur.

Multipliez vos chances de louer avec un joli meublé sur-équipé

Une fois que vous possédez votre local commercial disposant de la commercialité, vous pourrez louer votre bien en courte durée toute l’année. Néanmoins, avant la mise en location, pensez bien à l’adapter (travaux si nécessaires) et à l’aménager pour répondre aux besoins de votre clientèle saisonnière et de courte durée. Une cuisine équipée, une literie confortable, une connexion Wi-Fi, une sensation d’être comme à l’hôtel… Bref, créez un petit cocon pour que vos locataires se sentent comme à la maison. Cela vous permettra d’attirer encore plus l’œil sur vos annonces et de proposer un tarif plus avantageux pour vous.

Quelques avantages avec la location de courte durée

Notez également que, de façon générale, la location de courte durée possède plusieurs avantages comparé à la location longue durée. Effectivement, avec plus de 90 millions de visiteurs étrangers, la France est la première destination touristique mondiale ! Mais ce n’est pas tout : le marché de la location saisonnière et courte durée enregistre une hausse de 20% grâce à l’essor des plateformes de réservation comme AirBnB ou Booking. Et ce, sans parler du fait que… les impayés n’existent pas pour ce type de location. En effet, puisque tout passe par un service tiers.

Vous savez maintenant pourquoi choisir le local commercial est un bon moyen d’optimiser votre location saisonnière ou courte durée. Vous avez un projet d’investissement locatif en tête, notamment à Paris, à Bordeaux ou ailleurs ? Nous nous tenons à votre disposition pour répondre à vos questions. N’hésitez pas à nous contacter !

Location saisonnière : opter pour un local commercial
5 (100%) 1 vote[s]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Call Now Button