préparer sa retraite avec l'investissement locatif

Préparer sa retraite : pourquoi opter pour l‘investissement locatif ?

Préparer sa retraite grâce à l’investissement locatif est une excellente idée, surtout si vous souhaitez éviter les mauvaises surprises. En effet, personne n’est vraiment capable de savoir à quel montant s’élèvera ses rentes après son départ en retraite. Et la réforme des retraites actuelle n’a pas de quoi rassurer, vu sa complexité. C’est pourquoi, investir dans l’immobilier pour préparer son avenir est la solution envisagée par de nombreux actifs en France. Vous n’êtes pas encore convaincu(e) ? Voici toutes les raisons de réaliser un investissement locatif pour financer votre retraite !

Investir dans l’immobilier pour préparer sa retraite

Limitez vos charges avec une résidence principale remboursée

C’est un fait : les revenus baissent lorsqu’on part à la retraite. Et la tendance ne risque pas de s’inverser avec la réforme des retraites, au contraire.

Il est donc indispensable d’être propriétaire de sa résidence principale lors de son départ en retraite, et d’avoir remboursé intégralement son prêt. En effet, le coût mensuel d’un logement occupe la part la plus importante du budget d’un ménage. Que ce montant s’élève à 500 ou 1000 € par mois, imaginez le jour où vous n’aurez plus à le sortir de votre compte en banque. Votre maison ou appartement remboursé, il ne vous restera plus que l’entretien, les taxes et les impôts à payer… Ça change la vie !

Néanmoins, devenir propriétaire sans dettes n’arrive pas en claquant des doigts. Vous devrez généralement attendre 10, 15, 20 voire 25 ans avant d’y arriver ! C’est pourquoi investir dans la pierre pour sa résidence principale, est la première des étapes pour préparer sa retraite. Et plus vous investirez jeune, plus vous serez tranquille par la suite.

Complétez vos revenus avec l’investissement locatif

S’il y a de quoi s’interroger et être inquiet sur le futur montant des pensions retraite, il existe néanmoins des solutions efficaces pour y faire face.

Avec des taux de rentabilité très alléchants, l’investissement locatif compte parmi les meilleurs moyens de sécuriser son avenir. Il s’agit d’une bonne alternative à l’épargne retraite comme l’assurance-vie, pour ne citer que celle-ci. Investir dans l’immobilier loué vous permettra non seulement de vous créer un patrimoine mais également de vous garantir des revenus complémentaires non négligeables.

De la même façon que votre résidence principale, essayez de vous y prendre le plus tôt possible ! Votre investissement locatif remboursé, les rentes de votre locataire seront seulement amoindries des quelques frais d’exploitation du logement. Avec une optimisation fiscale adéquate, vous serez ravi(e) de toucher l’équivalent de plusieurs centaines d’euros par mois de revenus supplémentaires. Découvrez par ailleurs les différents dispositifs fiscaux dans cet article !

Revendez un bien pour booster votre capital

Le marché immobilier est fluctuant. Si dans certaines villes, les prix au m2 tendent à diminuer, dans d’autres, ils explosent (comme c’est le cas à Paris, par exemple) ! Avec une bonne connaissance des tendances immobilières et un accompagnement par un professionnel, vous serez en mesure de détecter les villes et les quartiers à haut potentiel.

Qu’il s’agisse de votre résidence principale, secondaire ou d’un investissement locatif, la valeur du patrimoine immobilier évolue au fil des années. Ainsi, l’option revente d’un ou plusieurs biens est parfois intelligente. Elle permet de bénéficier de plus-values intéressantes puis de réinvestir son capital pour préparer encore mieux sa retraite.

Avec plus de capital, vous profiterez alors d’un effet de levier plus important auprès des banques ! Cela vous permettra d’investir dans des biens encore plus rentables.

D’autres façons de générer des rentes immobilières

L’investissement locatif est certes un bon moyen de compléter ses revenus, mais ce n’est pas la seule solution. En effet, le viager ou encore la location d’une pièce chez soi permettent également de générer des rentes ! Et l’avantage, c’est qu’il est possible de cumuler plusieurs options pour maximiser ses revenus à la retraite.

Vendre en viager occupé

Le principe est simple : il s’agit de vendre sa résidence principale, en tant que retraité(e), et de continuer à y habiter moyennant un premier versement puis des rentes mensuelles ou trimestrielles jusqu’au décès. Les rentes viagères bénéficient aussi d’un abattement fiscal qui évolue en fonction de l’âge du vendeur (60% entre 60 et 69 ans et 70% dès 70 ans).

Louer une pièce de son logement

Un autre bon moyen de compléter ses revenus à la retraite : la location d’une chambre à l’intérieur même de sa résidence principale ! De plus, les loyers perçus dans ce cadre-là sont exonérés d’impôts sur le revenu (seulement si la pièce louée est bien la résidence principale du locataire et que certains plafonds de loyer sont respectés). Pour les retraités, il s’agit aussi d’un moyen de disposer d’une présence voire d’une aide à la maison, (conditions à fixer).

Investissez le plus tôt possible dans l’immobilier

Comme on l’a vu, plus vous investirez jeune, plus vous serez tranquille à la retraite. Vous serez alors désengagé(e) de vos obligations de remboursement auprès des banques. Et c’est valable pour tous vos investissements immobiliers.

S’il est conseillé d’investir dans sa résidence principale le plus tôt possible, il en va de même pour l’investissement locatif. Effectivement, en investissant sur le tard, juste avant d’être retraité(e) par exemple, vous pourrez peut-être bénéficier de cash-flows (argent du loyer restant une fois les charges payées), mais vous pourrez difficilement les compter comme de véritables compléments de revenus (à moins de posséder une dizaine de biens). Eh oui : le poids du prêt bancaire pèse fortement sur la rentabilité nette d’un bien !

Ne minimisez donc pas l’importance de préparer sa retraite plusieurs décennies à l’avance. Ainsi, si vous avez une activité professionnelle et des revenus stabilisés depuis plusieurs années, que vous avez 25, 30 ou 35 ans, commencez à vous renseigner sur les possibilités de placement. C’est le meilleur moyen de vous garantir une retraite plus sereine !

Vous aimeriez réaliser un projet d’investissement locatif pour préparer votre avenir ? N’hésitez pas à prendre contact avec l’équipe ImmocitiZ’ ! Nous serons ravis de vous accompagner tout au long de votre parcours d’investisseur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Call Now Button